D'Arkadi à Rethymnon

Nous arrivons au monastère d'Arkadi, bâti entre les XIV° et XVIe siècles sur les bases d'une ancienne église consacrée à Saint Constantin et à Sainte Hélène. Il occupe un petit plateau du massif de l'Ida, à 500 m d'altitude.

Photos de voyages de Michel et Marie-France :  Le monastère d'ArkadyPhotos de voyages de Michel et Marie-France :  L'entrée du monastère d'Arkady et sa place
Le monastère d'Arkady
L'entrée du monastère et sa place

De courageux résistants

Il est considéré comme un haut lieu de la résistance grecque à l'envahisseur ottoman : l'occupation turque, de 230 ans, fut longue et cruelle.

La Crète est alors soumise à des nouveaux maîtres, pachas, agas, janissaires et beys, qui ont imposé aux chrétiens un dur régime de répression.

Photos de voyages de Michel et Marie-France :  L'entrée du monastère d'Arkady et sa placePhotos de voyages de Michel et Marie-France :  La cour intérieure du monastère d'Arkady
L'entrée du monastère, sa place et la cour intérieure

Arkadi était un des centres actifs de la révolte, parce que les Crétois tiraient profit du caractère accidenté du paysage, et de l'inaccessibilité des montagnes environnantes.

Et c'est là qu'en 1866, 943 personnes, des résistants, mais surtout une majorité de femmes et d'enfants, ont préféré se faire sauter avec la poudrière du monastère plutôt que de se rendre aux Turcs qui les assiégeaient... Ils ont été ensevelis sous les ruines avec à peu près 1 500 soldats turcs.

Comment ne pas faire le rapprochement avec l'holocauste de Massada, en Israël, sauf qu'ici, la vie a repris, et que le monastère est toujours occupé par des moines ... Mais on y ressent la même émotion, le même souffle de l'Histoire.

Photos de voyages de Michel et Marie-France :  La cour intérieure du monastère d'ArkadyPhotos de voyages de Michel et Marie-France :  L'arrière de l'église du monastère d'Arkady
La cour intérieure
L'arrière de l'église

Le monastère d'Arkadi

De l'extérieur, le monastère de forme rectangulaire ressemble à une place forte, d'une superficie de 5 200 m². Au centre se dresse l'église à deux nefs, détruite par les Turcs en 1866 et restaurée depuis.

Elle nous montre sa belle façade aux éléments décoratifs Renaissance et baroque. La porte de l'entrée principale date de 1870 en remplacement d'une première structure datant de 1693.

On a retrouvé une partie d’une inscription avec le nom d’Arkadhi, datant du XIV° ou XV° siècle : il pourrait s'agir du fondateur ou d'un reconstructeur du monastère, un moine du nom d'Arkadios.

Photos de voyages de Michel et Marie-France :  La façade Renaissance et baroque du monastère d'ArkadyPhotos de voyages de Michel et Marie-France :  Pause raki après la visite du monastère d'Arkady
La façade Renaissance et baroque
Pause raki après la visite

Depuis le XVI° siècle, le monastère est un lieu de science et d'art.Il possédait une école et une bibliothèque pleine de livres anciens. On y admire encore de fort belles icônes, que l'on peut même acheter, si l'on est amateur !

En plus du monastère, la visite du petit musée contigu nous permet de comprendre les combats qui se sont déroulés, grace aux maquettes présentées. Quant aux dépouilles des insurgés, elles sont rassemblées dans un ossuaire, en face de l'entrée du monastère... Cette histoire tragique est célébrée tous les ans, lors de la Fête nationale crétoise, en novembre.

Après la visite, à l'ombre des pins, une petite "pause raki" nous remet de tant d'émotions

Photos de voyages de Michel et Marie-France :  La façade Renaissance et baroque du monastère d'ArkadyPhotos de voyages de Michel et Marie-France :  Une ruelle de Rhethymnon et le port
La façade Renaissance et baroque
Une ruelle de Rhethymnon

L'animation du port de Rethymnon

Nous continuons notre route pour visiter Rethymnon.

C'est la troisième ville de Crète, une des plus agréables à vivre : un ravissant petit port vénitien, plein de gaieté et d'animation, très touristique, sur une sorte de presqu'île que protège un fort du XVI° siècle.

Photos de voyages de Michel et Marie-France :  Une ruelle de Rhethymnon et le portPhotos de voyages de Michel et Marie-France :  Symphonie pour maisons vénitiennes et tavernes
Le port de Rhethymnon
Maisons vénitiennes et tavernes

Il est bordé de tavernes, établies dans de vieilles demeures vénitiennes sur les façades desquelles on distingue encore de superbes blasons.

Ce sera l'endroit idéal pour déjeuner, après la visite de vieux quartiers bien pittoresques. Les lieux ont gardé de nombreuses traces de l'occupation turque : étroites ruelles, minarets et mosquées, places aérées et maisons à encorbellement de bois.