La cité médiévale de Provins, les remparts

logo unesco petit

Spectacles, fêtes et animations se succèdent tout au long de l’année à Provins, joyau des villes des foires de Champagne, inscrite au Patrimoine mondial de l’Humanité en 2001

A l’assaut de son éperon rocheux, visitons ce vivant conservatoire de l’architecture militaire, religieuse et civile du Moyen Age.

provins, ville classée au patrimoine mondial de l'humanité provins tour cesar

 C’est à partir du XI° siècle que la ville s’est développée, mais les édifices les plus remarquables datent des XII° et XIII° siècles. Il y a, en effet, datés de cette période, 58 monuments historiques classés ou inscrits à Provins, comme des caves voûtées typiques intéressantes à visiter.

Selon l'Unesco, Provins est donc un témoignage unique du « début des échanges économiques et culturels en Europe ».

Aventures et émotions sous les remparts de Provins

Franchissons les remparts cyclopéens du comte Thibault IV de Champagne. Édifiée au XIII° siècle, cette enceinte gigantesque est aujourd'hui en cours de restauration. On peut se promener sur une partie des 5 km qu’elle mesurait alors.

La porte Saint-Jean

la porte saint jean des remparts de provins

On pénètre dans la ville par la porte Saint-Jean, qui assurait la défense de l'ancienne route de Paris.

Ses deux tours en amande montrent un ensemble de rainures et de gonds qui soutenaient une herse. Avant l’apparition, au XIV° siècle, d’un pont-levis, c’est un pont basculant qui protégeait une porte charretière et une porte piétonne.

La porte Saint-Jean était coiffée d’une partie supérieure permettant le guet, détruite pendant les siècles suivants...

Maintenant, dans les fossés, aux beaux jours, les machines de guerre donnent l’assaut. Joutes et tournois de chevaliers succèdent au vol des rapaces dans un tourbillon de couleurs, de musique et d’émotions fortes.»

 

 

les remparts de provins d'autres remparts de provins

Le spectacle des aigles de Provins

Nous entrons dans l’enceinte qui donne sur les remparts. Un bel amphithéâtre nous accueille. Des chevaliers pénètrent dans l’arène et nous offrent un superbe ballet aérien.

Tour à tour faucons, milans, vautours, chouettes ou aigles entrent en scène dans des tableaux qui mêlent l’Occident médiéval à l’Orient mystérieux. Personnages fantastiques et loups nous font frémir.

les aigles du spectacle des aigles de provins les aigles du spectacle de provins

 On combat à pieds, à cheval, des hommes bleus arrivent sur leurs dromadaires. La musique et le récit ménagent les surprises.

Lorsque le spectacle se termine, il fait bon flâner dans la volerie où les acteurs nous attendent. On les voit de près, ces oiseaux superbes qui se reposent en nous surveillant ! On regrette un peu le manque de liberté.

les aigles de la volerie les aigles de la volerie (l'Arfan)

Plus loin, un autre spectacle lance chevaliers et ingénieurs militaires à l’assaut des remparts.

Les machines infernales entrent en jeu : trébuchets, couillards, mangonneaux ou cerbatannes. Grandeur nature, elles assistent les assaillants armés d’épées, de bâtons, d’arcs et de courage !